Accueil  >  News  >  Le nouvel IMOCA 60’ [...] à Lorient

Recevoir notre newsletter

Inscrivez-vous maintenant

 

Vos données ne sont retransmises à AUCUN tiers.

Facebook Twitter RSS

Partenaires officiels

  • Mutuelle Des Sportifs
  • Azimut Communication

Fournisseurs officiels

  • Sea & Co
  • FFVISAF
  • TOLRIP
  • SailingNews.tv

Supporters

News

Le nouvel IMOCA 60’ Safran de Morgan Lagravière baptisé à Lorient

© J-M Liot / DPPI
© J-M Liot / DPPI

Jean Kerhoas, Président de l’IMOCA s’est exprimé peu avant la cérémonie : « Je salue avec enthousiasme la naissance de Safran 2, première étape d’une lignée de nouveaux bateaux développés pour le prochain Vendée Globe, qui sera l’apogée du Championnat du Monde IMOCA Ocean Masters 2015-2016. Ce dynamisme montre que notre classe a fait des choix constructifs, avec à la clé de très beaux plateaux pour nos prochaines épreuves. »

 

A peine deux jours après sa mise à l’eau, le monocoque Safran skippé par Morgan Lagravière a été baptisé ce samedi à Lorient, en présence de la marraine Catherine Maunoury, directrice du musée de l’Air et de l’Espace, et du parrain, Jean-Paul Herteman, président-directeur général de Safran. Morgan Lagravière a tenu à remercier son partenaire, son équipe et l’ensemble des collaborateurs de Safran qui ont participé à la conception et la construction du nouvel IMOCA 60.

Le soleil, le public, la joie et l’émotion se sont donné rendez-vous ce samedi à Lorient pour le baptême de Safran, premier né de la dernière génération des IMOCA 60, monocoques de 18,28 mètres taillés pour le prochain Vendée Globe. La base des sous-marins de Keroman à Lorient s’était mise pour l’occasion aux couleurs du bateau Safran.

 

La rencontre de l’eau et de l’air !

Sous les applaudissements du public, des invités de Safran, et de toute l’équipe de Morgan Lagravière, la marraine du bateau a brisé vers 13h30 la traditionnelle bouteille de champagne sur l’étrave du nouveau monocoque. « L’eau et l’air, les voiles et les ailes, quelle plus belle rencontre imaginer ! Merci de me donner l’occasion de participer à cette belle aventure », a confié avec émotion la grande championne de voltige aérienne. Une marraine ô combien symbolique pour Safran, équipementier de premier rang dans les domaines de l’aéronautique et de l’espace, de la défense et de la sécurité, mais aussi pour Morgan, passionné d’aviation et pilote d’avion privé.

 

Safran , la fierté de tout un Groupe

C’est à Jean-Paul Herteman, président-directeur général de Safran, que revient le rôle de parrain de ce nouveau bateau conçu pour le large, la compétition, le sport et l’aventure. « La relation entre Safran et la voile est fondée sur le partage de valeurs fortes : la rigueur, l’innovation et la recherche de la performance, mais aussi la détermination, l’audace et l’esprit d’équipe. Je tiens d’ailleurs à remercier les 69 000 collaborateurs du Groupe qui, à chaque course, se mobilisent pour soutenir le bateau et son skipper », a déclaré Jean-Paul Herteman. « Avec Morgan Lagravière, Safran a fait le choix de la jeunesse mais aussi du talent, celui d’un sportif aguerri et compétiteur dans l’âme. Morgan aura toutes les cartes en main pour porter haut les couleurs du Groupe. » 

Très ému, Morgan Lagravière a pris la mesure de l’événement. Après des mois de conception et de construction, le baptême de ce bateau conçu à sa main marque un vrai tournant dans sa vie de marin. « Je suis surpris par l’intensité de ce moment », lance Morgan les larmes aux yeux. « Je suis heureux d’être accompagné de tout ceux qui ont participé à la conception de ce magnifique bateau. Je suis touché et fier d’être entouré aujourd’hui de tant de personnes de cette classe, de cette carrure, vous êtes tous de grands professionnels chacun dans vos domaines. Merci ! J’ai beaucoup appris cette année auprès de Marc et de son équipe, et à travers les rencontres avec les salariés de Safran. Cela me donne envie d’aller encore plus loin, mon énergie est décuplée. J’ai intégré le projet Safran pour gagner des courses et le partager avec vous tous. Cette confiance, cette audace que vous m’accordez aujourd’hui, je saurai vous les rendre le plus vite possible ! ». La cérémonie s’est conclue par un lâcher de ballons aux couleurs du bateau – turquoise et vert anis – dans un ciel bleu immaculé…

 

Au programme en 2015

Pour Morgan Lagravière et le Safran Sailing Team, l’heure est maintenant à la mise au point des derniers éléments de l’IMOCA 60’, puis aux premières navigations entre Lorient et La Trinité-sur-Mer, son port d’attache. Ensuite, Safran mettra le cap sur les Canaries pour une session d’entraînement intense d’environ un mois. « L’idée est de travailler avec une équipe restreinte et de se concentrer sur la navigation dans des conditions de mer et de météo optimales », précise Morgan. C’est sur la Rolex Fastnet Race (en équipage), le 16 août prochain, que l’IMOCA Safran se confrontera pour la première fois à ses concurrents. Safran s’alignera ensuite sur la ligne de départ de la Transat Jacques Vabre (en double) le 25 octobre puis sur la Transat B to B (en solitaire) au mois de décembre. Mais en attendant, Morgan, insatiable compétiteur, va renouer avec la compétition en Figaro Bénéteau du 20 au 26 avril sur la Solo Maître CoQ. L’occasion de s’entrainer, mais aussi de se mesurer en solitaire à quelques-uns de ses futurs adversaires sur le Vendée Globe 2016, comme Yann Eliès (Groupe Queguiner) ou Jérémie Beyou (Maître CoQ) et bien sûr de retrouver sur l’eau, Gwénolé Gahinet sur le Figaro Safran-Guy Cotten

www.safran-sailingteam.com


Afficher toute la rubrique


Mentions légales | Plan du site      ©2012-2017 Azimut Communication - Création sites internet & Bornes interactives  - design based on v1 by OC Sport