Accueil  >  News  >  Match-race pour du b [...] t New York

Recevoir notre newsletter

Inscrivez-vous maintenant

 

Vos données ne sont retransmises à AUCUN tiers.

Facebook Twitter RSS

Partenaires officiels

  • Mutuelle Des Sportifs
  • Azimut Communication

Fournisseurs officiels

  • Sea & Co
  • FFVISAF
  • TOLRIP
  • SailingNews.tv

Supporters

News

Match-race pour du beurre entre Newport et New York

1605846-ny-vendee-1500px.jpg

Les IMOCA60 prennent place au cœur de la North Cove Marina. Les derniers en dates sont Hugo Boss et Quéguiner-Leucémie Espoir, arrivés ce matin après une vingtaine d’heures d’une navigation intensive entre Newport et New York. Les deux équipes se sont livrées à un véritable entraînement grandeur nature, profitant d’une météo propice aux tests techniques.

 

Nuit blanche à la clé donc pour les deux skippers et leurs teams, mais une nuit riche d’enseignements grâce à ce match-race pour du beurre entre un foiler et un « dériveur ».

 

Alex Thomson, skipper d’Hugo Boss : « Nous n’avons pas dormi ! C’était vraiment intéressant ! Nous n’avons pas eu plus de 16 nœuds de vent… Nous ne nous étions encore jamais confrontés à un autre IMOCA60, depuis la Transat Jacques Vabre, c’était le but de cette navigation. Nous n’avons pas eu à l’attendre ! Yann a été brillant ! »

 

Yann Eliès, skipper de Quéguiner-Leucémie Espoir : « Comme nous partions du même endroit pour aller au même endroit et que nous avions les mêmes objectifs de se tester sur ce parcours entre Newport et New York, nous avons décidé de partir ensemble. Je ne m’étais pas encore confronté à un autre IMOCA60 depuis la remise à l’eau du bateau. Je voulais aussi commencer à me mettre en condition « solitaire » j’ai donc navigué en mode solo (même si toute l’équipe était à bord). Alex voulait plus tester les performances de son bateau.

Les différences ne sont pas flagrantes. En vitesse c’était un coup à lui, un coup à moi. Je n’avais pas encore navigué bord à bord avec un bateau à foils avec la nouvelle génération de foils, je n’ai pas vu de grande différence par rapport à l’an dernier.

En revanche, et ça nous l’avons tous dit à Alex : son bateau est magnifique sur l’eau !

 

Et l’arrivée sur New York au petit matin fut absolument magique ! Il n’y avait pas grand monde sur l’eau, une petite brise, nous avons pu naviguer à la voile jusqu’au pont de Verrazano, nous nous sommes baladés, toujours sous voile, devant la statue de la Liberté : c’était fantastique ! C’est fabuleux d’arriver ici.

 

Le bateau est prêt nous avons bien profité des quelques jours à Newport pour travailler sur le bateau. C’est la Mecque de la voile là-bas, c’est idéal pour bricoler, tout le monde est prêt à vous aider, il y a une véritable culture maritime. Les yachts sont majestueux là-bas, nous faisions figure de microbes à côté ! »

 


Afficher toute la rubrique


Mentions légales | Plan du site      ©2012-2017 Azimut Communication - Création sites internet & Bornes interactives  - design based on v1 by OC Sport