Accueil  >  News  >  INTERVIEW: Jean-Pier [...] hel Virbac

Recevoir notre newsletter

Inscrivez-vous maintenant

 

Vos données ne sont retransmises à AUCUN tiers.

Facebook Twitter RSS

Partenaires officiels

  • Mutuelle Des Sportifs
  • Azimut Communication

Fournisseurs officiels

  • Sea & Co
  • FFVISAF
  • TOLRIP
  • SailingNews.tv

Supporters

News

INTERVIEW: Jean-Pierre Dick VS Yann Eliès sur St Michel Virbac

Jean-Pierre Dick VS Yann Eliès

Quelles sont tes principales raisons de ta participation à la Rolex Fastnet Race et quelles sont tes attentes ?

Yann : « Ons’attend à avoir des conditions de vent faible qui ne sont pas très propices à StMichel-Virbac, plus performant dans des vents plus élevés. Notre objectif de résultat serait plutôt le podium. Nous allons jauger la concurrence qui s’annonce assez rude car les bateaux d’anciennes générations sont performants dans ces petits airs. »

JP : « L’objectif principal de ce Fastnet est de valider notre fonctionnement ensemble avec Yann, « roder notre duo » et mettre en place des automatismes. Nous visons le podiumEt après nos ambitions vont monter sur les courses suivantes, avec en tête cette quatrième victoire dans la Transat Jacques Vabre. »

Attentes ?

L’objectif est que notre duo avec Yann prenne vraiment, c’est important pour notre projet de cette année.

 

Quelle Partie de la course trouves-tu la plus challengeante ?

« Le début de course jusqu’aux Needles est souvent difficile car il faut beaucoup manœuvrer avec du vent de face, du portant, c’est une partie très fatigante. Après en mer d’Irlande, on est souvent amené à rencontrer des conditions de mer souvent difficiles, c’est un challenge.  Il y a souvent des courants lors du passage des grands caps de l’Angleterre, qu’il faut bien négocier. Nous verrons quelles conditions météos seront au programme cette année. »

 

Quel objet particulier ou affaires personnelles vas-tu emporter pour cette course ?

« C’est le phare du Fastnet qui pour moi est l’élément légendaire, c’est un moment émotionnel de passer ce cap pour ce qu’il représente dans la course au large. J’embarque aussi mon oreiller porte bonheur, « mon Morrisburg » à bord de StMichel-Virbac. »

 

Le parcours vu par …. Yann Eliès

Yann : « C’est un parcours à la fois côtier et hauturier qui nous amène au Fastnet, en passant près des Scilly. La sortie du Solent est magique car on croise une diversité de bateaux. Ensuite, la flotte s’écrème, il y a plusieurs courses dans la course. L’épreuve se joue aux Scilly, c’est un endroit où il y a beaucoup d’obstacles, des DST (dispositif de séparation de trafics) qui obligent à prendre des options très tranchées et conditionnent le placement pour la mer d’Irlande. On aura une bonne idée au passage du Fastnet du classement final. »

 

Anne-Charlotte Meyer / Chargée de Communication


Afficher toute la rubrique


Mentions légales | Plan du site      ©2012-2017 Azimut Communication - Création sites internet & Bornes interactives  - design based on v1 by OC Sport