Accueil  >  News  >  Plusieurs skippers I [...] Ocean Race

Recevoir notre newsletter

Inscrivez-vous maintenant

 

Vos données ne sont retransmises à AUCUN tiers.

Facebook Twitter RSS

Partenaires officiels

  • Mutuelle Des Sportifs
  • Azimut Communication

Fournisseurs officiels

  • Sea & Co
  • FFVISAF
  • TOLRIP
  • SailingNews.tv

Supporters

News

Plusieurs skippers IMOCA au départ de la Volvo Ocean Race

@Volvo Ocean Race
@Volvo Ocean Race

Dimanche 22 octobre à 14h, sept bateaux prendront à Alicante le départ de la première étape de la Volvo Ocean Race, à destination de Lisbonne. Parmi les marins en lice dans le tour du monde en équipage avec escales, trois sont des figures bien connues du circuit IMOCA. Troisième du Vendée Globe 2016-2017 et déjà assuré de revenir en 2020 avec un 60 pieds tout neuf aux couleurs de Charal, Jérémie Beyou profite de la Volvo pour effectuer un « tour de chauffe » à bord de Dongfeng. Skipper du Volvo Ocean 65 Turn Tide on Plastic, la Britannique Dee Caffari a bouclé elle trois tours du monde en IMOCA (dont le Vendée Globe et la Barcelona World Race). Dans son équipage, on retrouve son très expérimenté compatriote Brian Thompson, 5e du Vendée Globe 2008-2009. D’autres marins engagés dans cette édition de la Volvo naviguent régulièrement en IMOCA et visent à terme une participation au Vendée Globe…

 

Huit mois de course, 12 villes-étapes, six continents, 45 000 milles autour du globe, quatre océans : la Volvo Ocean Race 2017-2018 ne manque pas de sel et l’épreuve attire une nouvelle fois des grands noms de la course au large internationale. Dimanche 22 octobre, sept équipages s’élanceront depuis Alicante, en Espagne. Leur périple s’achèvera fin juillet 2018 à La Haye (Pays-Bas). Entre-temps, ils auront fait escale à Lisbonne, Le Cap, Melbourne, Hong Kong, Guangzhou, Auckland, Itajaì, Newport, Cardiff et Göteborg.

 

Jérémie Beyou vise la gagne avec Dongfeng

Tandis que la construction de son 60 pieds IMOCA Charal suit son cours (le moule de coque est récemment arrivé au chantier CDK Technologies à Port-la-Forêt), Jérémie Beyou s’apprête à vivre une nouvelle expérience autour du monde. Il prendra le départ de la Volvo seulement neuf mois après son Vendée Globe. Avec la dream team de Dongfeng menée par Charles Caudrelier, 3e de la dernière édition de la Volvo Ocean Race, Jérémie s’engage comme à son habitude avec pour unique ambition de gagner ! Et il va bien entendu en profiter pour engranger encore de l’expérience. Sur les 45 000 milles du parcours, il y en aura 12 500 dans les mers du Sud. « Il va falloir que je m’habitue à faire partie d’un équipage ! », confie Jérémie. « Mais c’est un challenge très excitant. Nous avons de grandes ambitions et nous avons tout ce qu’il faut pour réussir. Dongfeng Race Team est une équipe intéressante car composée de profils différents en termes d’âge, de nationalité et de parcours sportif. Il y a des marins qui viennent du solo, de la voile légère, des vétérans de la Volvo Ocean Race. Il y a un super état d’esprit avec beaucoup d’entraide à bord. » Notons que le skipper de Dongfeng, Charles Caudrelier, connaît très bien le circuit IMOCA (il a notamment remporté la Transat Jacques Vabre 2009 avec Marc Guillemot) et il compte bien participer un jour au Vendée Globe… Même ambition pour un autre marin de Dongfeng, Pascal Bidégorry, qui a lui aussi navigué en IMOCA avec Marc Guillemot – entre autres expériences.

 

Dee Caffari et Brian Thompson : l’expérience Britannique à bord de Turn Tide on Plastic

A bord de Turn Tide on Plastic, on retrouve deux autre marins qui ont fait les belles heures du circuit IMOCA. En 2009, Dee Caffari avait terminé le Vendée Globe en 6e position, après 99 jours de course.En 2006, Dee avait réussi un tour du monde à l’envers  en IMOCA et elle est la seule femme à avoir bouclé des circumnavigations dans les deux sens. On peut ajouter à son exceptionnel palmarès une 6e place dans la Barcelona World Race 2010-2011, le tour du monde en double en IMOCA, et une participation à la Volvo Ocean Race en 2014-2015 avec l’équipage 100 % féminin de Team SCA. Avec le projet Turn Tide on Plastic, Dee Caffari porte un message écologique fort pour la préservation des océans. Mais elle n’oublie pas l’aspect sportif et elle compte bien créer la surprise. Elle a donc pris soin de s’entourer de marins d’expérience, à l'image de son compatriote Brian Thompson. Lui aussi est venu à bout du Vendée Globe 2008-2009, en 5e position. Vainqueur de la Volvo Ocean Race 2005-2006, Brian a également à son actif de nombreux records comme le tour du monde en 2004, avec Steve Fossett sur Cheyenne, ou le Trophée Jules Verne en 2012 sur le Maxi Banque Populaire V. « Je suis vraiment ravie que Brian rejoigne notre équipe », se réjouit Dee Caffari. « Il compte plus de records que quiconque dans le monde de la voile, et de par mes expériences de navigation à ses côtés, je suis confiante quant à son apport de connaissances et la confiance qu’il va apporter à notre équipe. » Brian Thompson s'étant blessé à la jambe, il ne sera pas opérationnel avant début 2018. A bord, il alternera avec Nicolas Lunven, candidat au Vendée Globe 2020 et déjà expérimenté en IMOCA, notamment à travers sa collaboration avec Morgan Lagravière sur Safran en 2015. A noter enfin que le skipper du Volvo Ocean 65 Mapfre n’est autre que l’Espagnol Xabi Fernandez, 2e de la Barcelona World Race 2010-2011…


Afficher toute la rubrique


Mentions légales | Plan du site      ©2012-2017 Azimut Communication - Création sites internet & Bornes interactives  - design based on v1 by OC Sport