Accueil  >  News  >  Départ imminent pour [...] ût du Rhum

Recevoir notre newsletter

Inscrivez-vous maintenant

 

Vos données ne sont retransmises à AUCUN tiers.

Facebook Twitter RSS

Partenaires officiels

  • Azimut Communication

Fournisseurs officiels

  • FFVISAF
  • TOLRIP

Supporters

News

Départ imminent pour la Drheam Cup : un avant-goût du Rhum

Près de 90 bateaux dont 11 IMOCA, participeront à la seconde édition de la DRHEAM CUP, une course multi-classes reliant La Trinité-sur-Mer à Cherbourg en Cotentin, via le phare du Fastnet.

TH Martinez/ Sea&Co
TH Martinez/ Sea&Co

Une course plutôt bien arrimée dans le calendrier ! L’ensemble de la flotte s’élancera lundi 23 juillet, après un prologue ce samedi 21 juillet à La Trinité. Elle présente une belle occasion aux bateaux fraichement remis à l’eau, de valider leur ticket d’entrée pour la Route du Rhum, épreuve majeure de la saison qui partira de Saint-Malo le 4 novembre prochain. Sur les onze bateaux participants à la Dhream Cup, cinq ne sont pas encore qualifiés pour le Rhum (Boulogne Billancourt de Stéphane le Diraison,  La Fabrique de Alan Roura, La Mie Câline-Artipôle d’Arnaud Boissières, Pure-Famille Mary de Romain Attanasio et Vers un monde sans sida d’Erik Nigon.)

 


Confrontation de générations : foilers vs dérives droites 

Cinq foilers seront au départ dont deux bateaux récemment modifiés : La Mie Câline-Artipôle d’Arnaud Boissières et La Fabrique d’Alan Roura, qui naviguera avec son foil bâbord uniquement. Côté bateaux à dérives droites, l’un des favoris Paul Meilhat a déclaré forfait pour blessure, suite à une luxation de l’épaule. Paul et son bateau seront bien présents à La Trinité-sur-Mer mais ils ne prendront pas part à l'épreuve. Un parcours de près de 750 milles nautiques qui offrira de multiples options tactiques sur un plan d’eau réputé pour son trafic maritime dense et ses forts courants. 

Pour Arnaud Boissières : « les conditions attendues au départ semblent assez molles, mais l’important pour moi c’est la confrontation avec les autres. Depuis la mise à l’eau du bateau avec ses foils, nous avons déjà parcouru 4000 milles, notamment en Méditerranée, pour des opérations partenaires. Je suis très content du bateau qui est aérien et assez facile à manoeuvrer. Il procure déjà de bonnes sensations et va vite. Il me tarde maintenant de pouvoir nous confronter aux autres bateaux ». 

Pour Sam Davies, clairement prétendante à la victoire dans le Cotentin : « Ça va être une course très intéressante avec un parcours suffisamment long pour bien se confronter aux autres. Cette course me fait penser à une étape de Solitaire de Figaro, j’adore ce format sur deux-trois jours, il y a beaucoup de navigation, mais aussi des pièges avec du trafic, des côtes, d’autres bateaux, il y aura vraiment de quoi faire ».

 

Un bon entrainement pour la Route du Rhum

Guillaume Evrard, Délégué Général de la Classe IMOCA souligne de son côté l’intérêt de cette épreuve en solitaire : «  Après une course en double lors des Monaco Globe Series, c’est bien de naviguer à nouveau en solitaire, dans la perspective du départ de la Route du Rhum, destination Guadeloupe. Les bateaux au départ de la DRHEAM CUP représentent en gros 50% de la flotte qui sera au départ du Rhum, dans un peu plus de trois mois ». Les absents de ce rendez-vous ont pour leur part des excuses bien justifiées, à l’image de Jérémie Beyou dont le nouveau foiler CHARAL n’est pas encore à l’eau. L’Allemand Boris Herrmann vient lui de remporter la course transatlantique entre Les Bermudes et Hambourg, à bord de son IMOCA Malizia. Enfin Alex Thomson et son Hugo Boss ont quitté hier New York pour rejoindre leur base de Gosport (Angleterre).


Afficher toute la rubrique


Mentions légales | Plan du site      ©2012-2018 Azimut Communication - Création sites internet & Bornes interactives  - design based on v1 by OC Sport