Accueil  >  News  >  Open Sports Manageme [...] r l'avenir

Recevoir notre newsletter

Inscrivez-vous maintenant

 

Vos données ne sont retransmises à AUCUN tiers.

Facebook Twitter RSS

Partenaires officiels

  • Mutuelle Des Sportifs
  • Azimut Communication

Fournisseurs officiels

  • Sea & Co
  • FFVISAF
  • TOLRIP
  • SailingNews.tv

Supporters

News

Open Sports Management et l'IMOCA présentent leurs plans pour l'avenir

Poignée de main entre Sir Keith Mills et Luc Talbourdet
Crédit photo: Thierry Martinez / Sea&Co

Suite à l'annonce de la collaboration entre l'IMOCA et Open Sports Management (OSM), Luc Talbourdet, Président de l'IMOCA, et Sir Keith Mills, fondateur d'OSM, ont invité les médias le vendredi 9 novembre aux Sables d'Olonne pour partager leur vision et leurs plans quant au succès futur de la Classe IMOCA.

Luc Talbourdet a débuté la séance en précisant que la signature de cette collaboration a été approuvée à l'unanimité par l'ensemble des membres IMOCA, tous enthousiasmés par la perspective de développer la Classe avec le soutien d'OSM.

Sir Keith Mills a insisté sur quelques points clés:

  • Sir Keith Mills est impliqué dans la Classe IMOCA depuis plus de 10 ans, en tant qu'armateur et propriétaire d'un team. Il est passionné par l'IMOCA et totalement convaincu que la notoriété de notre sport peut et doit être développée au-delà des frontières françaises;
  • La longévité de la Classe IMOCA dépendra de sa capacité à étendre sa notoriété et sa visibilité auprès d'un public plus large;
  • Il est essentiel de créer un cercle vertueux pour: Construire et élargir l’audience - Augmenter la valeur des projets et donc l'intérêt des sponsors - Favoriser le lancement de nouveaux projets et l'accueil de nouveaux skippers - Garantir un programme sportif de grande qualité : "Sans tous ces éléments réunis, on ne pourra jamais faire un vrai pas en avant";
  • Sir Keith Mills a créé une structure opérationnelle dédiée, OSM, pour commercialiser les droits de l'IMOCA. L'une des clés du succès sera l’apport en investissement pour permettre à la Classe d'atteindre le niveau supérieur;
  • Le Vendée Globe est un événement fantastique - "nous voulons miser sur cette force et augmenter sa renommée Internationale qui n'est aujourd’hui pas suffisante". Si cet événement reste essentiel "Il nous faut construire un programme sportif exceptionnel en plus du Vendée Globe";
  • Notre but est d'attirer l'attention sur la Classe et d'amener des certitudes pour encourager les sponsors et les skippers à rallier les lignes de départ - "Notre modèle économique doit changer pour parvenir à ce résultat";
  • Deux objectifs clés - développer la Classe et trouver des financements: notre sport ne pourra se développer que si nous parvenons à le rendre économiquement viable;
  • L'Internationalisation prendra du temps - l'Europe, et surtout la France, sont au cœur de cette Classe, mais il est possible de l'étendre en Asie et en Amérique du Sud;
  • Nous avons choisi de "regarder avant d'agir", et nous avons profité de cette semaine avant le départ pour nous entretenir avec tous les intervenants (skippers, teams, sponsors, organisateurs, media), pour écouter et comprendre;
  • “C'est un projet à long terme, et il va nous falloir du temps pour atteindre notre but, mais nous commençons dès aujourd'hui".


Luc Talbourdet a poursuivi en répondant à quelques questions:

  • “L'IMOCA avait deux objectifs majeurs cette année:
  1. Se développer sur le plan commercial, et la démarche est désormais lancée avec cet accord de collaboration
  2. Faire évoluer nos règles de jauge"
  • La décision concernant l'évolution des règles techniques reste sous la responsabilité de l'IMOCA et sera prise à l'issue du Vendée Globe, il en a toujours été ainsi;
  • L'orientation technique proposée sera "une évolution de nos règles actuelles, pas une révolution";
  • Le choix de l'évolution sera fait par les skippers et armateurs des projets actifs - "il est certain que nous ne jetterons pas les 20 bateaux qui ont pris le départ de ce Vendée Globe";
  • Cette évolution ne modifiera pas la Classe au point de ce que l'on peut lire ou entendre aujourd'hui;
  • Nous pouvons déjà constater l'influence d'OSM - "Ils ont mis en place une équipe de professionnels présents cette semaine pour s'entretenir avec les teams, les sponsors, les skippers et les organisateurs ; tout est mis en place pour profiter de leur expérience et de leur temps afin de définir un plan d'actions pour le futur - c'est un très bon début compte-tenu des délais très courts depuis la signature de notre contrat";
  • L'IMOCA sera toujours impliquée dans la validation des programmes de course et des plans commerciaux stratégiques annuels.

Ce point presse fut également l’opportunité pour Luc Talbourdet de présenter Mr. Michael LIU, Président de 7Seas Group, et correspondant de l'IMOCA à Shanghai.
Mr. LIU a témoigné de son engagement envers l'IMOCA et les valeurs que la Classe véhicule.
7Seas est un atout de plus dans l’internationalisation et le développement de l’IMOCA confiés à OSM.

Sir Keith Mills a terminé la séance en présentant les prochaines étapes pour OSM : analyse des discussions tenues cette semaine aux Sables d'Olonne, élaboration d’un plan commercial tout en continuant de rencontrer les différentes parties prenantes et en explorant les opportunités potentielles afin de pouvoir présenter une première proposition stratégique à l'issue du Vendée Globe.


Afficher toute la rubrique


Mentions légales | Plan du site      ©2012-2017 Azimut Communication - Création sites internet & Bornes interactives  - design based on v1 by OC Sport