Accueil  >  News  >  Veille de grand jour

Recevoir notre newsletter

Inscrivez-vous maintenant

 

Vos données ne sont retransmises à AUCUN tiers.

Facebook Twitter RSS

Partenaires officiels

  • Mutuelle Des Sportifs
  • Azimut Communication

Fournisseurs officiels

  • Sea & Co
  • FFVISAF
  • TOLRIP
  • SailingNews.tv

Supporters

News

Veille de grand jour

Crédit photo Christophe Launay / Hugo Boss
Crédit photo Christophe Launay / Hugo Boss

Le soleil s’est couché aux Sables d’Olonne. Tout est en place pour accueillir comme il se doit le vainqueur du Vendée Globe 2012-2013 attendu demain matin à partir de 10 heures. A bord de MACIF, François Gabart file à vive allure vers, semble-t-il, une arrivée victorieuse pour ce que tous considèrent et les skippers IMOCA en particulier, comme le graal absolu de la course au large en solitaire. Distant de 285 milles des Sables d’Olonne, le futur lauréat précède, ce soir, Armel Le Cléac’h d’une centaine de milles.

Avant cela, il reste une dernière nuit de solitude qui s’annonce des plus stressantes pour les deux concurrents. Trafic intense dans le Golfe de Gascogne, mer formée sur les hauts fonds du plateau continental et 30 nœuds de vent, de quoi mettre une bonne pression sur les épaules des marins qui ne devraient pas fermer beaucoup l’oeil.

En raison des conditions de mer prévues demain devant les Sables d’Olonne, un arrêté préfectoral interdit la sortie de tous les bateaux dès 7 heures du matin, à l’exception de certains liés à l’organisation de course. Les dernières estimations annoncent une arrivée de François Gabart et MACIF entre 10 et 11 heures... Des moments inoubliables à suivre largement à la télévision (voir article précédant) ou sur internet (site officiel du Vendée Globe).

En mer, la solidarité opère

Cette journée fut aussi marquée par le magnifique geste d’entraide du britannique Alex Thomson (Hugo Boss) qui a proposé à Jean-Pierre Dick qui progresse à bord un bateau sans quille près des Açores, de l’escorter pendant le passage de la dépression qui arrive sur zone. Alors que se joue la troisième place du Vendée Globe, Alex a mis la compétition entre parenthèses et décidé de modifier sa route pour soutenir, voire aider si cela devenait nécessaire, son frère d’armes à bord de Virbac-Paprec 3.


Afficher toute la rubrique


Mentions légales | Plan du site      ©2012-2017 Azimut Communication - Création sites internet & Bornes interactives  - design based on v1 by OC Sport