Accueil  >  News  >  Fastnet : MACIF d’une courte tête

Recevoir notre newsletter

Inscrivez-vous maintenant

 

Vos données ne sont retransmises à AUCUN tiers.

Facebook Twitter RSS

Partenaires officiels

  • Mutuelle Des Sportifs
  • Azimut Communication

Fournisseurs officiels

  • Sea & Co
  • FFVISAF
  • TOLRIP
  • SailingNews.tv

Supporters

News

Fastnet : MACIF d’une courte tête

Macif au Fastnet
Copyright Macif / Aurélien Ducroz

Moins d’une minute, c’est le temps qui sépare les deux premiers de cette Rolex Fastnet Race, MACIF et Maître CoQ. Hugo Boss complète le podium sept minutes plus tard, suivi de Cheminées Poujoulat. Un peu plus de dix minutes séparent les quatre premiers.

MACIF, Maître CoQ, Hugo Boss, Cheminées Poujoulat : c’est dans cet ordre que les quatre premiers ont franchi la ligne d’arrivée, le même qu’au passage du Fastnet. C’est avant tout la remontée de la mer d’Irlande en direction du fameux caillou qui a permis d’établir une hiérarchie. Pour PRB, Safran et Mare, les derniers milles pour virer le phare se sont révélés particulièrement pénalisant. Englués dans la pétole, ces trois tandems n’ont pu que laisser filer la tête de flotte qui était parvenu à récupérer un peu de vent pour descendre vers les îles Scilly.

Haut niveau certifié

On a coutume que la faiblesse des écarts entre concurrents témoigne du haut niveau général d’une flotte. Le Fastnet n’échappe pas à la règle, puisque les deux leaders ont navigué plus des deux tiers du temps à vue. En proportion, les écarts de temps entre les trois premiers sont comparables aux écarts du Vendée Globe, ce qui témoigne de l’âpreté de la lutte. A souligner encore, la remarquable performance d’Alex Thomson qui démontre qu’avec un IMOCA de la génération 2008, on peut encore rivaliser avec les meilleurs.

Les contre-performances relatives de Vincent Riou et Marc Guillemot sont avant tout dues au fait que le passage du Fastnet dans la pétole a créé un véritable passage à niveau. Quant à Jörg Riechers, il est de son propre aveu, en phase de découverte de son IMOCA. Pour lui, l’objectif principal reste la Barcelona World Race, fin 2014.

Prochain rendez-vous pour toute la flotte, le Trophée Azimut, au mois de septembre à Lorient.

 

Classement final du Fastnet / catégorie Imoca 60 :

1 MACIF (Gabart – Desjoyeaux), 2j 19h 22mn 19s

2 Maître CoQ (Beyou – Pratt) 2j 19h 23mn 16s

3 Hugo Boss (Thomson – Altadill) 2j 19h 29mn 38s

4 Cheminées Poujoulat (Stamm – Legros) 2j 19h 33mn 00s

5 PRB (Riou – Le Cam) 2J 20h 05mn 56s

6 Mare (Riechers – Audigane) 2J 21h 15mn 16s

7 Safran (Guillemot – Marmorat) 2j 21h 57mn 40s 


Afficher toute la rubrique


Mentions légales | Plan du site      ©2012-2017 Azimut Communication - Création sites internet & Bornes interactives  - design based on v1 by OC Sport