Accueil  >  News  >  En quête de bol au Pot

Recevoir notre newsletter

Inscrivez-vous maintenant

 

Vos données ne sont retransmises à AUCUN tiers.

Facebook Twitter RSS

Partenaires officiels

  • Mutuelle Des Sportifs
  • Azimut Communication

Fournisseurs officiels

  • Sea & Co
  • FFVISAF
  • TOLRIP
  • SailingNews.tv

Supporters

News

En quête de bol au Pot

Grande zone d'incertitude, le Pot-au-Noir pourrait bien provoquer un resserrement de la flotte des leaders dans quelques heures.

Copyright : WSI Corporation
Copyright : WSI Corporation

Après un passage de l'archipel du Cap Vert qui s'est finalement déroulé sans encombre, quelque soit l'option choisie, contournement par l'ouest ou passage au milieu des îles, les cinq premiers IMOCA 60 déboulent au large des côtes africaines dans une fin d'alizé qui reste consistante. Poussés par un bon flux de nord-est qui oscille entre 23 et 28 nœuds, les monocoques expriment toute leur puissance en fonçant plein sud à 120° du vent. Mais si l'heure est à la bonne gestion de la monture, pour éviter la casse, les duos du groupe des leaders, qui s'est maintenant détaché du reste de la flotte, se relaient à la table à carte. Fichiers météo, images satellites...toutes les ressources possibles pour se faire une idée de ce que réserve le Pot-au-Noir, étendu sur 300 milles de large, sont bonnes à prendre. Difficile pour autant de se rassurer. Les leaders semblent tous converger vers le même endroit, situé entre 27°30 et 28°00 Ouest par 10°Nord, un point d'entrée finalement assez classique. La zone la plus molle sera probablement entre 4° et 6° Nord comme le montre cette animation satellite (zones bleues : peu d'activité nuageuse, zones jaunes : bonne activité). Le problème reste que les modèles informatiques peinent beaucoup à modéliser les limites exactes des zones sans vent et n'anticipent pas la formation des gros grains derrière lesquels le vent disparaît pendant des heures...c'est une zone maudite synonyme de grande incertitude. La seule chose dont MACIF (François Gabart & Michel Desjoyeaux) et PRB (Vincent Riou & Jean Le Cam) peuvent être sûrs, c'est que l'approche du Pot-au-Noir va provoquer un resserrement du peloton des leaders, étendu pour l'instant sur un peu plus de 110 milles. A noter que c'est Maître CoQ (Jérémie Beyou & Christopher Pratt) qui a le mieux tiré son épingle du jeu dans le groupe des poursuivants partisans d'un passage à l'ouest de l'archipel. En traçant une route un peu plus directe, plus à l'est, ils ont réussi à distancer Safran (Marc Guillemot & Pascal Bidegorry) et Cheminées Poujoulat (Bernard Stamm & Philippe Legros) d'une trentaine de milles. A 200 milles devant l'étrave de MACIF, les deux multis 50 témoignent des injustices de cette Zone de Convergence Interpropical (ZCIT). Pendant qu'Actual, légèrement à l'ouest de la route directe file à plus de 16 nœuds, Fenêtres A. Cardinal, décalé en latéral à 200 milles dans l'est, est scotché à 2.5 nœuds....un indice pour les IMOCA 60 ?

Christophe Favreau


Afficher toute la rubrique


Mentions légales | Plan du site      ©2012-2017 Azimut Communication - Création sites internet & Bornes interactives  - design based on v1 by OC Sport