Accueil  >  News  >  Duel océanique

Recevoir notre newsletter

Inscrivez-vous maintenant

 

Vos données ne sont retransmises à AUCUN tiers.

Facebook Twitter RSS

Partenaires officiels

  • Mutuelle Des Sportifs
  • Azimut Communication

Fournisseurs officiels

  • Sea & Co
  • FFVISAF
  • TOLRIP
  • SailingNews.tv

Supporters

News

Duel océanique

Ce midi, moins d'un mille séparait MACIF et PRB ! Un combat de géants à l'échelle de l'Atlantique.

Copyright : Jean-Marie LIOT / DPPI
Copyright : Jean-Marie LIOT / DPPI

A toi, à moi ! Le duel MACIF / PRB, tous deux sortis du Pot-au-Noir depuis hier soir, prend des allures de régate au contact en baie de Concarneau comme s'en amusait Jean Le Cam à la vacation radio aujourd'hui. Imaginez, après 11 jours de course et plus de 3000 milles parcourus, les deux IMOCA 60 naviguent à vue ! Un demi mille seulement les séparait au classement de 12.30 TU, à l'avantage de François Gabart et Michel Desjoyeaux pour l'instant. Avec un cap identique (199°), tout se joue à la vitesse, au reaching, dans un vent d'est de 16 nœuds. Réglage au millimètre, attention permanente, optimisation de la trajectoire, exploitation de la moindre vague favorisant le surf...on imagine les leaders au taquet. La somme d'expérience réunie par ces marins d'exception est immense, leur confrontation fabuleuse. Le duel jusqu'à l'arrivée s'annonce d'une rare intensité lorsque l'on sait la capacité de ces compétiteurs acharnés à ne rien lâcher ! Ils sont même parvenus à distancer à nouveau leurs concurrents. Maître CoQ, moins abattu, est à près de 60 milles en troisième position, Safran à un peu plus de 100 et Cheminées Poujoulat 140. Ralenti dans le Pot-au-Noir, Bureau Vallée a vu revenir sur lui Votre Nom Autour du Monde, distant maintenant d'une trentaine de milles seulement, à 420 milles des leaders. Derrière, le passage très ouest de Team Plastique a permis à l'équipage de doubler Energa hier soir, une centaine de milles plus à l'est et à la peine dans des vents moins consistants. Initiatives-Coeur ferme la flotte des IMOCA 60 mais rien ne semble pouvoir entamer le moral de Tanguy Delamotte et François Damiens. Et pour cause, avec un peu plus de 37 000 clics effectués sur le site de l'association, un troisième enfant malade du cœur va être opéré.

Christophe Favreau


Afficher toute la rubrique


Mentions légales | Plan du site      ©2012-2017 Azimut Communication - Création sites internet & Bornes interactives  - design based on v1 by OC Sport