Accueil  >  News  >  Objectif sud

Recevoir notre newsletter

Inscrivez-vous maintenant

 

Vos données ne sont retransmises à AUCUN tiers.

Facebook Twitter RSS

Partenaires officiels

  • Mutuelle Des Sportifs
  • Azimut Communication

Fournisseurs officiels

  • Sea & Co
  • FFVISAF
  • TOLRIP
  • SailingNews.tv

Supporters

News

Objectif sud

Pendant que le groupe des leaders fonce vers Itajaï en ligne droite, les derniers IMOCA 60 s'apprêtent à passer l'équateur.

Copyright : Marcel Mochet
Copyright : Marcel Mochet

Après plus de 4400 milles de course, la fatigue doit commencer à se faire sentir en tête de la flotte IMOCA. Absence d'option à court terme, progression difficile au près dans un alizé consistant et une mer chaotique, fatigue des organismes, bruit permanent, vigilance imposée par la proximité des côtes brésiliennes, synonymes de risques de collision accrus avec des bateaux de pêches, de plateformes non signalées...les sollicitations sont incessantes...et pourtant il ne faut rien lâcher ! Pour Vincent Riou et Jean Le Cam (PRB), 20 milles derrière MACIF (Gabart/Desjoyeaux) au classement de 12.30 TU, il s'agit pour l'instant de se concentrer sur la vitesse du bateau en prenant son mal en patience. En attendant le passage d'un front au large de Rio qui pourrait redistribuer les cartes, c'est la ligne droite. Même sort pour les autres poursuivants (respectivement Maître CoQ, Safran et Cheminées Poujoulat), étendus maintenant sur 200 milles derrière les leaders mais enfin dans les mêmes conditions de vent. Plus loin, à 630 milles, Louis Burton et Guillaume Le Brec (Bureau Vallée) ont passé l'équateur tôt ce matin, solidement accrochés à leur sixième place. Là aussi, les cinq derniers IMOCA 60 s'étendent sur 200 milles. Ils seront tous dans l'hémisphère sud cette nuit.

Christophe Favreau


Afficher toute la rubrique


Mentions légales | Plan du site      ©2012-2017 Azimut Communication - Création sites internet & Bornes interactives  - design based on v1 by OC Sport