Accueil  >  News  >  Compte à rebours enclenché

Recevoir notre newsletter

Inscrivez-vous maintenant

 

Vos données ne sont retransmises à AUCUN tiers.

Facebook Twitter RSS

Partenaires officiels

  • Mutuelle Des Sportifs
  • Azimut Communication

Fournisseurs officiels

  • Sea & Co
  • FFVISAF
  • TOLRIP
  • SailingNews.tv

Supporters

News

Compte à rebours enclenché

150614.jpg

Hugo Boss, leader de l'IMOCA Ocean Masters New York to Barcelona Race est attendu ce jour sur la ligne d'arrivée au large du W-Hotel de Barcelone entre 19 et 21 h (heure locale), suivi par Team Neutrogena entre 23 h et 2 h du matin. GAES devrait compléter le podium barcelonais demain en fin de matinée ou début d'après-midi.

A 11 h UTC, Hugo Boss détenait une confortable avance de 25 milles sur Neutrogena, et n'avait plus que 65 milles à parcourir pour rejoindre Barcelone. A ce moment, le duo leader était positionné à mi-chemin entre la côte nord-ouest de Majorque et le continent espagnol. GAES pointait à 160 milles derrière dans le sud-est d'Alicante.

La Méditerranée continue de mener la vie dure aux compétiteurs. Après plusieurs jours de calme plat, ce matin les leaders Ryan Breymaier et Pepe Ribes se sont retrouvés une nouvelles fois dans de forts vents de face.

En milieu de matinée, Pepe racontait que plus tôt, ils naviguaient dans 20 nœuds au près quand ils ont été soudainement couchés par une rafale de 45 nœuds, juste à l'avant d'un front.

"C'était une rafale inattendue, typique de celles que peut réserver la Méditerranée - Cela a été très violent. Nous commençons tout juste à nous en remettre. L'intérieur du bateau est sans dessus-dessous. Cela nous a pris beaucoup de temps pour tout remettre en ordre".

Plus tôt ce matin, Gerard Marin expliquait qu'ils avaient également 25 nœuds de vent sur GAES et qu'ils avaient sorti l'ensemble de leur garde-robe de voiles à mesure que le vent montait. Ils s'apprêtaient à prendre un deuxième ris dans la grand-voile. "Nous pensons que le vent va baisser cet après-midi", disait-il à la vacation de ce matin.

Marc Guillemot, le skipper blessé de Safran est de retour en France. Après une hospitalisation à Nantes, son diagnostic s'est affiné : quatre côtes cassées !


Afficher toute la rubrique


Mentions légales | Plan du site      ©2012-2017 Azimut Communication - Création sites internet & Bornes interactives  - design based on v1 by OC Sport