MACSF

VMA 3740
© François Van Malleghem / Imoca
Pays FR

FRA 27

Nom de baptèmeSAFRAN
ArchitecteVPLP - Verdier
Construction2007, Chantier Naval de Larros
Date de mise à l'eau06/08/2007
Anciens nomsSAFRAN, Quéguiner – Leucémie Espoir, Sensations i, Generali, Monin

Présentation

Cet IMOCA lancé sous le nom de Safran, est plus qu’un précurseur, une référence. Premier monocoque conçu par Vincent Lauriot-Prévost et Guillaume Verdier, le bateau construit par Thierry Eluère, un orfèvre du composite au chantier naval de Larros, non seulement « fait des petits », mais poursuit une carrière exceptionnelle.

Quelques mois après sa mise à l’eau en août 2007, Safran qui est à la fois léger et puissant, termine 2ème de la Transat Jacques Vabre avec Marc Guillemot et Charles Caudrelier. Troisième du Vendée Globe 2008-09, Marc Guillemot remporte cette fois la Transat Jacques Vabre 2009, toujours avec Charles Caudrelier, puis finit 3ème de la Route du Rhum 2010. Nouvelle Transat Jacques Vabre (avec Yann Éliès), puis abandon dans le Vendée Globe 2012-13 dès les premiers milles après avoir perdu sa quille. Avec Pascal Bidégorry, Marc Guillemot boucle sa 4ème Transat Jacques Vabre (2ème), avant de conclure avec une nouvelle 3ème place lors de la Route du Rhum 2014. Yann Éliès rachète le bateau, effectue un impressionnant chantier afin que le bateau puisse concurrencer les derniers nés, et sous les couleurs de Quéguiner-Leucémie Espoir, termine 3ème lors de la Transat Jacques Vabre place à Itajaì avec Charlie Dalin, puis 5ème lors du Vendée Globe 2016-2017. Alain Gautier intègre l’IMOCA dans sa société Sensations en 2017, puis confie le monocoque à la navigatrice franco-allemande Isabelle Joschke qui prend la 8ème place de la Transat Jacques Vabre avec Pierre Brasseur sous les couleurs de Generali. L'IMOCA rebaptisé Monin, démâte dans la Route du Rhum en 2018. Un an plus tard, le bateau sort de chantier sous le nom de MACSF et prend le départ de la Transat Jacques Vabre. Malheureusement, Isabelle Joschke et Morgan Lagravière talonnent à Etretat juste après le départ. MACSF va être profondément transformé et mis au goût du jour : ajout de foils, nouveau mât, casquette de rouf, électronique… Isabelle Joschke prend le départ du Vendée Globe en 2020. Elle anime la course dans « le top ten » jusqu'au large de l'Argentine où le bateau est victime d'une avarie de vérin de quille contraignant à abandonner. La navigatrice réussit l’exploit de rejoindre Salvador de Bahia pour effectuer les réparations nécessaires avant de repartir et finir son tour du monde en solitaire par la mer. Fin 2021, avec Fabien Delahaye, elle termine 12ème de la Transat Jacques Vabre, puis signe une magnifique 5ème place dans la Guyader Bermudes 1000 Race 2022, devant nombre de bateaux autrement plus récents, mais doit abandonner lors de la Vendée Arctique sur avarie de grand-voile survenue dans la tempête.

IMOCA MACSF 1

Longueur18,28 m
Largeur5,70 m
Tirant d'eau4,50 m
Poids8 tonnes
Hauteur mât29 m
Type mâtMât-aile
FoilsOui
Surface voile max.
Près300 m2
Portant650 m2

Palmarès

2022 : Vendée Arctique - ABD
2022 : 
Guyader Bermudes 1000 Race - 5ème
2021 :
Transat Jacques Vabre - 12ème
2021 :
Défi Azimut - Lorient Agglomération - 8ème
2021 :
Rolex Fastnet Race - 9ème
2020-21 :
 Vendée Globe - Abandon - termine hors course 

2020 : Défi Azimut - 3ème 
2020 : Vendée-Arctique-Les Sables d'Olonne - 13ème
2020 : Défi Azimut - 3e
2020 : Vendée-Arctique-Les Sables d'Olonne - 13e
2019 : Transat Jacques Vabre - Abandon
2019 : Défi Azimut - 8e
2018 : Route du Rhum - Abandon

© YVAN ZEDDA
© YVAN ZEDDA
© Eloi Stichelbaut - polaRYSE /IMOCA
© Jean-Marie LIOT / defi Azimut