Accueil  >  News  >  Transat Jacques Vabr [...] ur l'IMOCA

Recevoir notre newsletter

Inscrivez-vous maintenant

 

Vos données ne sont retransmises à AUCUN tiers.

Facebook Twitter RSS

Partenaires officiels

  • Mutuelle Des Sportifs
  • Azimut Communication

Fournisseurs officiels

  • Sea & Co
  • FFVISAF
  • TOLRIP
  • SailingNews.tv

Supporters

News

Transat Jacques Vabre 2017: Un bilan 100 % positif pour l'IMOCA

© Jean-Marie Liot / TJV2017
© Jean-Marie Liot / TJV2017

L’arrivée de Romain Attanasio et Aurélien Ducroz mercredi 22 novembre a clôturé la 13e Transat Jacques Vabre pour les IMOCA, une édition remportée par Jean-Pierre Dick et Yann Eliès sur StMichel-Virbac. Le bilan est très positif pour la classe IMOCA puisque les 13 bateaux au départ du Havre sont tous parvenus à rallier Salvador de Bahia. Si la fiabilité a été au rendez-vous, le haut niveau sportif l’a été tout autant. De bon augure pour les prochaines échéances au calendrier de l’IMOCA...

 

13 bateaux sur 13 à l’arrivée : un fait exceptionnel
Le Vendée Globe 2016-2017 avait affiché l’un des plus faibles taux d’abandons de l’histoire de l’épreuve, avec 18 skippers sur 29 à l’arrivée. La Transat Jacques Vabre 2017 fait encore mieux avec un taux de réussite de… 100 % ! Voilà qui réjouit Antoine Mermod, Président de l’IMOCA : « C’est exceptionnel de voir tous les bateaux à l’arrivée dans une grande course océanique avec un tel plateau ! Ce bilan est d’autant plus intéressant que l’épreuve a été exigeante, éprouvante, engagée. Ce succès est lié à la qualité des skippers et à celle de la préparation de leurs bateaux. En année post Vendée Globe, les bateaux sont parfaitement éprouvés et fiabilisés suite au tour du monde. Ils ont aussi été bien révisés par les teams. Nous ne sommes pas en période de développement, avec les risques de casse que cela induit. Ceci dit, beaucoup de bateaux ont changé de mains après le Vendée Globe et on pouvait craindre que certains ne soient pas tout à fait prêts pour leur première grande course. Mais cela n’a pas été le cas. En bouclant tous le parcours, les nouveaux arrivants se sont révélés à la hauteur de leurs nouvelles ambitions. »
Ce taux de réussite de 100 % est une excellente nouvelle pour les marins qui cherchent des financements afin de participer aux prochains grands rendez-vous de la classe IMOCA, à commencer par la Route du Rhum 2018. « Cela prouve que nous avons une flotte fiable et c’est un bon point à mettre en avant pour discuter avec des partenaires potentiels », souligne Antoine Mermod.

 

Un haut niveau sportif et une confrontation de qualité
Force est de constater que les trois skippers qui occupent le podium de la Transat Jacques naviguent sur leurs montures depuis plusieurs saisons et qu'ils ont su mettre à profit cette bonne connaissance du support. Jean-Pierre Dick (StMichel-Virbac), Paul Meilhat (SMA) et Morgan Lagravière (Des Voiles Et Vous !, l’ex Safran) se sont par ailleurs bien entourés en s’associant à des marins de grande valeur, respectivement Yann Eliès, Gwénolé Gahinet et Eric Péron. « Ces trois duos sont un petit plus dans la maîtrise du bateau et la qualité des trajectoires », analyse Antoine Mermod. « Mais les tandems qui découvraient leurs machines à l’échelle d’une transatlantique n’étaient pas très loin derrière. Ils ont bien progressé dans la prise en main de leurs IMOCA et affichent déjà un fond de jeu intéressant. Boris Herrmann et Thomas Ruyant (4e sur Malizia II, NDR) ont réalisé un joli travail. Tout comme Louis Burton et Servane Escoffier (Bureau Vallée 2) qui étaient 4e avant le Pot au noir où ils ont joué de malchance. Quant à Kito de Pavant et Yannick Bestaven, ils ont réalisé une course magnifique avec un bateau de 2006 bien optimisé qu’ils ont su mener à 120 % tout au long de la course. Globalement, tout le monde a fait du bon travail et le niveau global était sacrément relevé ! »
On note que les trois femmes au départ de la Transat Jacques Vabre 2017 (Servance Escoffier, Sam Davies, Isabelle Joschke) ont réalisé de belles prestations. Deux d’entre-elles comptent participer aux épreuves qui mènent au Vendée Globe 2020. Si Sam Davies est soutenue par un partenaire solide (Initiatives Cœur), Isabelle Joschke part en quête de nouveau sponsors, avec pour atout l’expérience d’une saison 2017 où sa régularité a marqué les esprits. « Le potentiel d’Isabelle est énorme, nous croisons les doigts pour qu’elle puisse boucler son budget et poursuivre son parcours en IMOCA », a déclaré Antoine Mermod.

 

« Une vraie énergie positive ! »
Autre bonne nouvelle pour la classe IMOCA : la relation avec les skippers, les équipes et les organisateurs est très bonne. Antoine Mermod : « Tout le monde a pris du plaisir, pendant la course mais aussi autour de la course. Nous terminons une saison 2017 riche avec beaucoup de transitions et nous nous préparons à vivre un nouveau cycle, jusqu’au Vendée Globe 2020. Nous sentons une vraie énergie positive. »

 

 

Le classement de la Transat Jacques Vabre 2017 en IMOCA

1. Jean-Pierre Dick & Yann Eliès (StMichel-Virbac)
2. Paul Meilhat & Gwénolé Gahinet (SMA)
3. Morgan Lagravière & Eric Péron (Des Voiles Et Vous !)
4. Boris Herrmann & Thomas Ruyant (Malizia II)
5. Kito de Pavant & Yannick Bestaven (Bastide Otio)
6. Tanguy De Lamotte & Samantha Davies (Initiatives Cœur)
7. Louis Burton & Servane Escoffier (Bureau Vallée 2)
8. Isabelle Joschke & Pierre Brasseur (Generali)
9. Alan Roura & Frédéric Denis (La Fabrique)
10. Yohann Richomme & Pierre Lacaze (Vivo A Beira)
11. Arnaud Boissières & Manuel Cousin (La Mie Câline-Artipôle)
12. Fabrice Amedeo & Giancarlo Pedote (Newrest-Brioche Pasquier)
13. Romain Attanasio & Aurélien Ducroz (Famille Mary-Etamine Du Lys)

 


La Transat Jacques Vabre des IMOCA en quelques chiffres :
- 13 jours, 07 heures, 36 minutes et 46 secondes : le temps de course des vainqueurs Jean-Pierre Dick et Yann Eliès
- 4 : le nombre de victoires de Jean-Pierre Dick dans la Transat Jacques Vabre en IMOCA
- 13,63 nœuds : la vitesse moyenne de Dick et Eliès sur l’orthodromie (route directe)
- 3 jours, 20 heures, 05 minutes, 41secondes : l’écart entre le vainqueur StMichel-Virbac et le dernier Famille Mary-Etamine Du Lys
- 0 : le nombre d’abandon.


Afficher toute la rubrique


Mentions légales | Plan du site      ©2012-2017 Azimut Communication - Création sites internet & Bornes interactives  - design based on v1 by OC Sport