Programme

Développement durable au sein de l'IMOCA



Foto 28.07.19 19 08 22


La course au large est un sport qui compose avec les éléments et dont les océans représentent un terrain de jeu précieux et menacé. Les professionnels de la mer sont les premiers témoins de l’impact humain sur cet environnement fragile.

Bien que propulsés par le vent, les voiliers tels que les monocoques IMOCA génèrent un impact, lié à leur construction, à l'organisation d'évènements auxquels ils participent, ou encore à la gestion de leur fin de vie.

La finalité de la démarche de l'IMOCA et ses membres est d’agir avec humilité mais détermination afin de minimiser notre impact au sein de notre industrie et de diffuser des messages incitateurs et positifs à notre audience globale.  

L’objectif est de construire un programme large, proposant des actions concrètes et atteignables et impliquant un maximum d’acteurs, au-delà du milieu de la course au large. 

Nous souhaitons que les skippers, les équipes, les fournisseurs, les événements et les partenaires puissent s’approprier une partie des actions proposées et que chacun puisse devenir ambassadeur du programme. 

QUATRE AXES DE TRAVAIL


180920TFO 2116

TRANSITION ÉCOLOGIQUE

La Classe IMOCA mène une réflexion collective afin de limiter l’empreinte globale du secteur avec l'ambition d’intégrer notamment des matériaux en bio composites d’ici 2024.

Capture d’écran 2019 07 10 à 12.40.35

SENSIBILISATION

Utiliser tous les vecteurs de communication afin d'élargir le spectre de la prise de conscience et donner au plus grand nombre l’envie d’agir pour protéger notre environnement. 

Pontoons 5478BD

ÉVÈNEMENTIEL

Les évènements représentent des moments clefs pour partager nos messages et véhiculer une image respectueuse de notre environnement en contribuant notamment à concevoir des villages de course responsables. 

SEAEXPLORER MALIZIA 2020 07 08  20 52 54

SCIENCES

Les skippers comme les événements peuvent contribuer à la préservation et à la compréhension des océans en récoltant des données ou en échangeant leurs observations avec les experts du milieu marin.



Des objectifs de long terme


Pour inverser la tendance d’ici 2030, les Nations Unies ont établi un agenda, illustrés par 17 Objectifs Développement Durable correspondant à des objectifs universels. Ces derniers proposent un socle commun qui permet aux organismes adoptant une démarche de développement durable, d’illustrer leurs objectifs et leurs ambitions avec les mêmes références.


Notre programme propose des actions en quatre axes avec des objectifs à plus ou moins long terme, et des échéances allant jusqu’au Vendée Globe 2024. Nous avons décidé d’intégrer ces objectifs à notre démarche et d’aligner notre programme sur les Objectifs Développement Durable, en sélectionnant les objectifs correspondant avec nos actions.




UN MOUVEMENT COLLABORATIF


La Classe IMOCA et ses membres travaillent ensemble pour réfléchir, comprendre, agir.

 

  • Mise en place d'un comité de développement durable au sein de la Classe avec une commission spécialisée ayant pour objectif de mutualiser les connaissances et définir les voix d’évolution au sein des activités IMOCA (constructions, cycles de vie, pratiques au sein des équipes, vie des événements, messages, etc.) Une charte est actuellement en construction grâce à l’accompagnement du WWF.

 

  • Évolution des règles et de la jauge : la Classe IMOCA soumet régulièrement au vote de ses membres l’ensemble des règles régissant la conception des bateaux ainsi que leur exploitation et le programme des compétitions. Ces règles sont établies par les différentes commissions existantes au sein de la Classe (sportive, technique, développement durable). Cette responsabilité partagée amène les acteurs à proposer des règles allant dans le sens d’une performance plus durable.

 

  • Faire avancer la science en mer : plusieurs skippers IMOCA utilisent à bord et/ou déploient en mer pendant les courses des instruments pour collecter les données météorologiques et océanographiques dans des zones où le monitoring est compliqué pour les scientifiques (zone peu fréquentées, en dehors des grands axes commerciaux) : pression, salinité, température, vitesse et direction des courants. Ce projet de long terme est mené en collaboration avec la COI-UNESCO et JCOMMOPS.

 

  • Partager la connaissance du plancton dans notre Océan : avec l’association Plankton Planet, certains skippers testent en mer un instrument baptisé ‘planktonscope’ permettant de récolter du plancton dans les différentes zones traversées par les bateaux et aider ainsi les scientifiques à cartographier et mieux comprendre le plancton.

 

  • La Classe IMOCA joue un rôle d’amplificateur des initiatives des skippers dans leur mobilisation pour un environnement plus durable. Engagés aux côtés d’associations menant des actions en faveur d’une meilleure santé des océans ou du mieux vivre ensemble, les skippers IMOCA ont à cœur d’utiliser leur voix et leur image pour faire avancer les causes. Retrouvez ici les ambassadeurs.

 

  • Travail avec les organisateurs de courses sur la mise en place d’actions concrètes ayant pour objectif de limiter l’impact des événements ainsi que de développer la sensibilisation du public (série des The Ocean Race Summits, exposition XXL sur le village du Vendée Globe, No Plastic Challenge sur la Transat Jacques Vabre).

 

  • La Classe IMOCA a organisé en juillet 2020, avec la société d'événementiel Sea to See, la Vendée-Arctique-Les Sables d'Olonne, dernière course offshore en solitaire avant le Vendée Globe. Dans le contexte du COVID-19, le format de l'épreuve a été totalement repensé afin de garantir la bonne santé des coureurs, organisateurs et du public. La course a choisi de soutenir l'Institut Pasteur via de l'appel aux dons, de la visibilité sur les bateaux et le partage de témoignages vidéo de chercheurs sur leur mission et les parallèles avec la course au large.

 

  • La Give Box : la « ré-userie » de la course au large  – une opération menée en collaboration avec l’Audelor (agence de développement économique du Pays de Lorient Bretagne Sud) ayant pour objectif de favoriser l’échange de matériel entre professionnels de la course au large et réduire ainsi le gaspillage.

 

  • Afin d'avancer main dans la main avec institutions et fédérations afin de bâtir un programme de long terme qui agit en profondeur, la Classe IMOCA soutient et relaie les actions de World Sailing et de la Fédération Française de Voile.

 

  • Signature de la Lettre d’engagement « Sports for Climate Change » qui rassemble les institutions et organisations sportives engageant une démarche pour limiter l’impact de leurs activités.

 

Contact Imogen Dinham-Price : imogen.dinhamprice@imoca.org

 

 

News