Programme océans



IMOCA Bermudes1000 DBR  BR 1527


La course au large est un sport qui compose avec les éléments et dont les océans représentent un terrain de jeu précieux et menacé. Les professionnels de la mer sont les premiers témoins de l’impact global de l’homme sur cet environnement fragile.

Bien que propulsés par le vent, les voiliers tels que les monocoques IMOCA génèrent un impact, lié à leur construction, à l'organisation d'évènements auxquels ils participent, ou encore à la gestion de leur fin de vie. C'est une chose de constater mais il est désormais temps de passer à l'action.

La finalité de la démarche de l'IMOCA et ses membres est d’agir avec humilité mais détermination afin de minimiser notre impact au sein de notre industrie et de diffuser des messages incitateurs et positifs à notre audience globale.  

L’objectif est de construire un programme large, proposant des actions concrètes et atteignables et impliquant un maximum d’acteurs, au-delà du milieu de la course au large. 

Nous souhaitons que les skippers, les équipes, les fournisseurs, les événements et les partenaires puissent s’approprier une partie des actions proposées et que chacun puisse devenir ambassadeur du programme. 

QUATRE AXES DE TRAVAIL


Pontoons 5478BD

ÉVÈNEMENTIEL

Les évènements représentent des moments clefs pour partager nos messages et véhiculer une image respectueuse de notre environnement en contribuant notamment à concevoir des villages de course responsables. 

YZ 181104 0416

TRANSITION ÉCOLOGIQUE

La classe IMOCA mène une réflexion collective afin de limiter l’empreinte globale du secteur avec l'ambition de concevoir des bateaux fonctionnant sans énergies fossiles et d’intégrer des matériaux en bio composites d’ici 2024.

Capture d’écran 2019 07 10 à 12.40.35

SENSIBILISATION

Utiliser tous les vecteurs de communication afin d'élargir le spectre de la prise de conscience et donner au plus grand nombre l’envie d’agir pour protéger notre environnement. 

181112 rdr2018 BorisUpdate 0002

SCIENCES

Les skippers comme les événements peuvent contribuer à la préservation et à la compréhension des océans en récoltant des données ou en échangeant leurs observations avec les experts du milieu marin.



Des objectifs de long terme


Pour inverser la tendance d’ici 2030, les Nations Unies ont établi un agenda, illustrés par 17 Objectifs Développement Durable correspondant à des objectifs universels. Ces derniers proposent un socle commun qui permet aux organismes adoptant une démarche de développement durable, d’illustrer leurs objectifs et leurs ambitions avec les mêmes références.


Notre programme propose des actions en quatre axes avec des objectifs à plus ou moins long terme, et des échéances allant jusqu’au Vendée Globe 2024. Nous avons décidé d’intégrer ces objectifs à notre démarche et d’aligner notre programme sur les Objectifs Développement Durable, en sélectionnant les objectifs correspondant avec nos actions.




UN MOUVEMENT COLLABORATIF


La classe IMOCA et ses membres s’attellent dès à présent à un travail de mutualisation inter-équipes. 

Quelques exemple de plusieurs actions déjà lancées : 

  • Mutualisation globale des ressources humaines et matérielles pour les équipes locales en Bretagne Sud. Cela s’effectue aussi bien pour le transport et le prêt de matériel, que pour le partage de semi-rigides aux départs des courses.

  • La classe IMOCA a lancé une étude avec la société AUDELOR afin d’optimiser la gestion des déchets sur la base des sous-marins puis de les revaloriser par la suite.

  • Participation au No Plastic Challenge, avec No Plastic in My Sea, partenaire de Stéphane Le Diraison et de la Fédération Française de Voile.

  • Des pontons sans bouteilles d’eau ? La classe IMOCA a distribué des gourdes en inox auprès des skippers et équipes IMOCA afin de sensibiliser chacun à la diminution de l’usage du plastique à usage unique !

  • Signature de la Lettre d’engagement « Sports for Climate Change », qui rassemble les institutions et organisations sportives engageant une démarche pour limiter l’impact de leurs activités.

  • Mise en place d’une commission spécialisée sur la réflexion d’intégration de bio-composites dans la prochaine jauge en 2021, avec l’IRMA (UBS) et KAIROS. Cela passera par la mise en place d’un bilan global d’impact, avec une analyse de cycle de vie d’un IMOCA.

  • Travail avec les organisateurs de course sur la mise en place d’actions.

  • Il est essentiel d’avancer main dans la main avec d’autres institutions et fédérations afin de bâtir un programme de long terme qui agit en profondeur. Ainsi, la classe IMOCA soutient et relaie les actions de World Sailing et de la Fédération Française de Voile.

  • Des bateaux 100% énergies propres ? C'est l’objectif des équipes de la classe IMOCA pour les prochaines années. Poursuivre les innovations afin de boucler un tour du monde en produisant sa propre énergie. Cela pourrait permettre permettre d’apporter une contribution a une problématique d'ampleur globale.


Contact Claire Vayer : sustainability@imoca.org

TéléchargeZ le programme :

Programme océans IMOCAIMOCA's Oceans program

News