IMG 2284 1

A quelques mois du départ du Vendée Globe, l’Allemand Boris Herrmann sera au départ de la course Vendée-Arctique-Les Sables d’Olonne à bord du "Seaexplorer - Yacht Club de Monaco".

Cette course qui mènera pendant 10 jours les 21 marins au large de l’Islande, du cercle arctique, puis des Açores, sera la première épreuve nautique depuis la crise sanitaire. Une préparation avant la grande échéance du tour du monde en solitaire.

Le germanique de 39 ans qui sillonne les océans depuis près de 20 ans partira le 4 juillet avec un double objectif : s’entraîner en testant le bateau dans des conditions de course en prévision du Vendée Globe et collecter des données scientifiques sur les fonds marins.

En collaboration avec le programme IOC-UNESCO, Boris déposera un flotteur profileur Argo au large de l’Islande pour mesurer la salinité et la température de l’eau. En parallèle, il fournira, grâce à son laboratoire de haute technologie mesurant le CO2 à la surface de l'océan à des endroits éloignés et très difficiles d'accès, des données essentielles aux scientifiques des programmes de l'Institut Max Planck de Météorologie, Géomar, Kiel et l’Ifremer.

Imoca, "Seaexplorer-Yacht Club de Monaco"

Malizia II, rebaptisé "Seaexplorer - Yacht Club de Monaco", après l’arrivée d’un nouveau partenaire aux valeurs communes, leader mondial de la logistique, Kuehne + Nagel. Seaexplorer est la plateforme numérique intelligente créée par Kuehne + Nagel qui fournit des informations au plus grand réseau de services de fret maritime du monde dans le respect d’un avenir durable. « L'équipe Malizia et Kuehne + Nagel partagent l'objectif commun d'améliorer la santé des océans. Les deux partenaires fondent leur approche sur la richesse des preuves scientifiques qui prouvent que la santé des océans est finalement essentielle au bien-être humain. ” a déclaré Boris Herrmann. Au départ du Vendée Globe, 3 nouveaux sponsors s’afficheront sur les voiles du Seaexplorer-Yacht Club de Monaco, avec la présence de MSC, CMA CGM et Hapag-Lloyd au côté d'EFG Private Bank.

Mis à l’eau en 2015 pour le Vendée Globe 2016 et skippé par Sébastien Josse, il a été repris en mars 2017 par Boris Herrmann qui termine, sous les couleurs du Yacht Club de Monaco, 3ème de la Fastnet Race 2017 (avec Pierre Casiraghi), 4ème de la Transat Jacques Vabre 2017 (avec Thomas Ruyant) et cinquième de la Route du Rhum 2018. En 2019, c'est à bord du Malizia II que Boris Herrmann et Pierre Casiraghi convoient la jeune suédoise militante écologique Greta Thunberg à New York, pour son intervention sur le climat lors de la conférence des Nations Unies, avant de participer quelques mois plus tard à la Transat Jacques Vabre 2019 où il finira 12e.

Cet hiver, le Seaexplorer - Yacht Club de Monaco basé à Lorient a subi une révision complète et s’est doté de foils ! C’est à bord de son IMOCA nouvellement performant que le skipper allemand, tout jeune papa, prendra la mer le 4 juillet prochain pour la Vendée-Arctique-Les Sables d’Olonne, avec à l’esprit déjà le départ de son 1er Vendée Globe le 8 novembre prochain.